Blockhaus du débarquement de Normandie

0

La Normandie porte encore les vestiges du débarquement et en se baladant sur la plage il est possible de voir encore les vestiges restants de cette période.
Petit tour du coté de Courseulles-sur-Mer, Arromanches en passant par Ouistreham et Cayeux-sur-Mer

Les blockhaus sur la plage de Courseulles-sur-mer

Premier arrêt à Courseulles-sur-Mer pour découvrir 2 blockhaus, ceux ci ne sont pas accessibles et sont recouverts de sable. Cette partie de la plage fait partie de Juno Beach.
C’est bien sur un nom de code d’une des plages du débarquement le 6 juin 1944. Son nom vient de l’épouse d’un général de l’époque.
Notons que c’etait la plage la mieux fortifiée après Omaha Beach et que c’est la Sa prise fut assignée à la 3e Division d’infanterie canadienne menée par Rodney Keller, qui pris la plage.

Un peu plus loin sur la plage on peut découvrir le mémorial de Graye-sur-mer, en souvenir du débarquement.

Plus loin quelques bunker sont également visibles à Arromanches, la bien sur pour les voir il faut tenir compte de la marée. Étant arrivée le soir seul le haut était visible dans l’eau. Néanmoins le côté paquebot à la dérive est joli.

Arromanches

Batterie Allemande de Longues-sur-mer

Ouvrage faisant parti du Mur de l’Atlantique, C’est une batterie de défense côtière allemande. Elle comprend un poste de commandement de tir et quatre casemates abritant chacune une pièce d’artillerie de 150 mm.


Le musée du Grand Bunker de Ouistreham

Nous continuons ensuite notre périple en passant par Ouistreham et par la visite du musée du Grand Bunker.
remarquablement intacte, ce bunker a été réalisé par les Allemands.
J’étais très intéressée de voir la fabrication allemandes après avoir passé de nombreux mois à m’intéresser et photographier bunkers et abris français.

Je ne saurais trop vous conseiller d’aller y faire un tour, car il est vraiment très intéressant et documenté.
Pas mal reliques, de textes explicatifs et plusieurs étages à visiter.

Les blockhaus de Cayeux-sur-mer

Un peu plus loin sur un bout de plage à Cayeux-sur-mer, on peut trouver ce blockhaus que que je trouve être le plus photogénique jusqu’ici. J’avais dans l’idée de faire une photo avec l’eau bien lisse autour mais mon heure d’arrivée n’a pas co-incidée avec la marée. Malgré tout un début d’orage m’a donné des conditions avantageuses pour mes photos.


Un peu en amont en revenant vers la plage de Cayeux on peut deviner quelques blockhaus dans les broussailles. En explorant un peu, on peut voir qu’il y en a 5 ou 6. Ni trouver le chemin pour y accéder, ni la marche dans les ronces ne sera aisés mais il est possible de tous les approcher.
Peu sont accessibles ou même intéressants malheureusement.

Finalement le dernier blockhaus s’avérera le plus intéressant. Il est grand et les pièces sont accessibles.
Les murs avec les traces du temps donne des couleurs et une ambiance presque poétique.

Ressources et références :

Share.

About Author

Exploratrice et photographe passionnée d’histoire, mon travail s’articule autour de 2 axes : la photographie documentaire et la photographie artistique. Je réalise des reportages sur les souterrains et lieux abandonnés dans un but documentaire et réalise des photos témoignages afin de garder une trace de ce patrimoine oublié. Mes séries de photos artistiques, réalisées dans des lieux abandonnés deviennent le décor de mises en scène où elle exprime son ressenti des lieux, les sublime et les fait renaître le temps d’une image, en mélangeant rêve et réalité afin de s’approprier le lieu.

Leave A Reply