CCIP de Pantin

10

J’avais déjà parlé de ce lieu dans un article, celui sur les lieux à l’abandon et le cinéma. En effet une des scènes extérieures du film français Doberman est tournée devant le CCIP de Pantin.

Ce bâtiment imposant ayant comme surnom « Le Paquebot » est un des anciens entrepôts de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, le long du canal de l’Ourcq à Pantin. Construit en 1929 et composé à l’origine de 2 bâtiments, chacun sur une rive (celui de la rive gauche a disparu suite à un incendie en 1995) leur fonction était de recevoir du grain et de la farine pour approvisionner Paris.

Depuis, laissé à l’abandon il est le repère des graffeurs, ainsi que ses environs. Je reviens donc sur ce site pour 2 raisons.

La première est que le CCIP va être réhabilité et qu’à l’horizon 2015, l’agence de publicité BETC Euro RSCG y aura ses bureaux. La structure du bâtiment étant saine, nul besoin de le raser pour récupérer le terrain.
La deuxième raison est qu’en attendant la réhabilitation, le pôle tourisme de Seine St Denis a demandé a 3 graffeurs de réhabillé le site et de lui donner de la couleur. Ce week-end, les 3 graffeurs (Artof Popof, Da Cruz et Marko) peaufinaient leurs créations et en se baladant autour du site on pouvait les voir a l’œuvre.

Ça été donc l’occasion de refaire un tour autour de ce site que j’avais visité il y a quelques années et de voir son évolution « graphique ».

Voici donc la série de photos que j’ai sortie de cette visite.

 

Je remets également les images que j’avais fait en 2007 :

 

Share.

About Author

Exploratrice et photographe passionnée d’histoire, mon travail s’articule autour de 2 axes : la photographie documentaire et la photographie artistique. Je réalise des reportages sur les souterrains et lieux abandonnés dans un but documentaire et réalise des photos témoignages afin de garder une trace de ce patrimoine oublié. Mes séries de photos artistiques, réalisées dans des lieux abandonnés deviennent le décor de mises en scène où elle exprime son ressenti des lieux, les sublime et les fait renaître le temps d’une image, en mélangeant rêve et réalité afin de s’approprier le lieu.

10 commentaires

  1. Gérard Feitz on

    Bonjour,

    Je suis ravis de voir vos photos car je suis très attaché à ce lieu.
    De 2008 à 2011, j’ai fait régulièrement des photos avec différents modèles
    dans cette friche.
    Serait-il possible de vous les montrer pour avoir votre avis?
    J’apprécie beaucoup votre travail sur les lieux abandonnés.
    Pour ma part je suis toujours à la recherche de nouveaux endroits
    pour enrichir mon projet photographique.

    Bien cordialement

    Gérard

  2. Oui, ce lieu remis en couleur retrouve un nouvel attrait
    à une prochaine

  3. C’est marrant j’en ai entendu parler hier pour la première fois, et là je tombe dessus sur ton site web.

    Sympa le spot, sympa les photos notamment celle tout en haut 🙂 ! Et puis pour faire le lien avec un commentaire précédent, travailler ici avec des modèles ça doit être fort sympathique 🙂

  4. Quand je vais en formation au cnfpt je le voie ce bâtiment^^
    mais je n’ai jamais été le photographier encore, faudrait que je tente avant qu’il soit remis a neuf.

  5. je ne sais pas quand les travaux vont commencer mais il est prévu qu’il soit refait oui 🙂

  6. Vue ma motivation actuelle pour sortir faire des photos
    la neige le froid la pluie, y va être refait a neuf avant que je puisse aller le photographier.

  7. C’est tout simplement dingue ! On ne se connait pas, mais je suis presque sûr de t’avoir vu prendre ces photos car moi même j’ai pris des photos de ces graffeurs ces jours là ! Le monde est petit… 🙂

  8. Il y avait quelques personnes qui prenaient des photos ce jour là 😀

Leave A Reply