Dans la flèche de la cathédrale

7

Prendre de la hauteur, se détacher du sol pour voir la ville d’une manière différente, et admirer ce que les gargouilles voient du paysage, voici une petite série du haut d’une cathédrale en court de réfection.

En général quand on se retrouve tout en haut d’un bâtiment on est assaillit par le calme, on a l’impression que le vie se trouve en bas et que nous sommes juste des oiseaux spectateurs, hors ce qui m’a le plus étonné pendant cette visite a clairement été l’environnement sonore omniprésent. Les sons des compagnons de virée se mélangeant aux sons de la rue, des gens sortant des bars, des badauds éméchés en ce début de week end. Une impression très curieuse finalement d’être à part tout en étant dedans. Voir les gens vivre, passer, de loin, de haut tout en ayant l’impression curieuse d’être près d’eux.

Nous restons tapis dans l’ombre, immobiles, scrutant l’horizon, caché derrière une arche avec juste le bruit de l’obturateur comme témoin de notre présence.

IMG_2555_610

IMG_2591_610

finale_610

IMG_2583_610

IMG_2587_610

Share.

About Author

Exploratrice et photographe passionnée d’histoire, mon travail s’articule autour de 2 axes : la photographie documentaire et la photographie artistique. Je réalise des reportages sur les souterrains et lieux abandonnés dans un but documentaire et réalise des photos témoignages afin de garder une trace de ce patrimoine oublié. Mes séries de photos artistiques, réalisées dans des lieux abandonnés deviennent le décor de mises en scène où elle exprime son ressenti des lieux, les sublime et les fait renaître le temps d’une image, en mélangeant rêve et réalité afin de s’approprier le lieu.

7 commentaires

  1. Jolie la vue
    par contre je m’y risquerai pas un peu trop le vertige et un chouille pas envie de finir chez les flics^^

  2. j’avoue c’était impressionnant 🙂
    je n’ai pas le vertige et je n’étais pas toujours a l’aise en montant héhé

Leave A Reply