L’hôpital Richaud

0

Ce n’était pas mon premier hôpital mais c’est celui qui me laissera le plus de souvenir. En effet vu sa proximité avec Paris, j’ai pu le visiter à maintes reprises. Majestueux et historiquement riche, chaque visite réserve son lot de surprise et de rencontre.

L’ancien hôpital Royal de Versailles

A l’origine, Maison de la charité créée par Louis XIII en 1636, les travaux de construction de l’Hôpital Royal de Versailles se sont déployés sur 80 années au vu de du nombre croissant de patients. Petit à petit la construction d’extensions vient compléter l’édifice principal pour répondre à une demande toujours plus nombreuse.
Cette longue durée de modification ainsi que les modifications due aux normes, si commune dans les bâtiments de l’APHP donnera différents styles architecturaux.
La chapelle, les façades et les toitures des bâtiments hospitaliers, sont classé monuments historiques depuis 1980.

 

L’hôpital Richaud, abandonné pendant de nombreuses années

Après le transfert des activités vers le site de l’Hôpital Mignot en 1981, l’hôpital Richaud va longtemps resté à l’abandon.
En effet ma première visite datent de 2006 m’a démontré le squat d’une dizaine de SDF. Une partie de l’hôpital et certaines chambres servaient alors de résidence à quelques-uns.


Je pense d’ailleurs, que c’est à ce moment que j’ai eu un peu peur de faire une découverte macabre dans une friche ! Lors de cette première visite, ses locataires de fortune, quelque peu aviné étaient alors bruyants et un peu violents.
On pourrait penser que la plupart des dégradations du bâtiment étaient du fait de ses locataires non désirés. Mais après discussion avec certains d’entre eux, ils m’ont raconté que des « parisiens » débarquaient parfois la nuit pour faire la fête et ne se montraient pas très respectueux des lieux.
En témoignait alors à l’époque, la grande quantité de bouteilles de champagne dans les couloirs.

Mon lieu d’exploration préféré pendant plusieurs années

Ce petit havre de paix, était le lieu où je préférais aller entre 2006 et 2008 : être au calme, échanger quelques mots avec les « habitants », donner quelques cigarettes, et profiter du beau temps sur les toits.


Je me suis rendue compte également, au cours d’une conversation avec une Versaillaise, que ce lieu que je trouvais alors magique, pouvait être nettement plus glauque ou présente dans l’imaginaire de ses proches voisins.
Elle me conta alors, les histoires qu’on lui avait raconté quand elle était plus jeune : qu’un patient en psychiatrie avait tué une infirmière dans cet hôpital et qu’il en avait suivi une nuit assez sanglante.
N’ayant rien trouvé de probant à ce sujet, j’en déduis que ses parents lui avaient raconté cela pour la tenir éloignée du lieu abandonné.

Rénovation de ce monument historique

D’abord racheté par le ministère de la justice pour faire une annexe de la cour d’appel, le projet n’a finalement pas abouti.

La restauration achevée en 2015, font de l’ancien hôpital Richaud un bien affectés à des logement, commerces et jardin.
Afin d’intégrer ce lieu à la ville, les jardins seront ouverts au public ainsi que des voies piétonnes et cyclable.
Une partie des bâtiments postérieurs à l’origine de l’hôpital ont été détruits, étant trop endommagés par des différents incendies qu’a malheureusement connu ce lieu et aussi je pense par leur non classement aux monument historiques.

Références :

Share.

About Author

Exploratrice et photographe passionnée d’histoire, mon travail s’articule autour de 2 axes : la photographie documentaire et la photographie artistique. Je réalise des reportages sur les souterrains et lieux abandonnés dans un but documentaire et réalise des photos témoignages afin de garder une trace de ce patrimoine oublié. Mes séries de photos artistiques, réalisées dans des lieux abandonnés deviennent le décor de mises en scène où elle exprime son ressenti des lieux, les sublime et les fait renaître le temps d’une image, en mélangeant rêve et réalité afin de s’approprier le lieu.

Leave A Reply