Visiter Kiev, 3 ans après les affrontements de Maidan

0

En octobre 2017, je me suis rendu en Ukraine afin de visiter Tchernobyl. J’ai donc passé plusieurs jours à Kiev pour découvrir la ville. ce ne fut pas de tout repos étant donné que les manifestations anti-corruptions battaient leur plein.

Kiev, 3 ans après Maidan

Très peu relayé dans les médias européens, le mois d’octobre 2017 s’est vu assez compliqué en Ukraine.
Arrivée le 13 octobre à Kiev, je pars dès le lendemain matin très tôt pour Tchernobyl pour 2 jours en autarcie loin des tumultes de la ville.
Revenu le 15 au soir, nous passerons 4 jours touristiques à Kiev. C’est une très belle ville, mais l’ambiance y est particulière. Certaines routes sont coupées, l’ambiance semble étrange voir un peu explosive…En effet j’apprends sur place que je loge dans l’hôtel de la Place de l’Indépendance le « Ukraine Hôtel » où se sont déroulés les affrontements de « Maidan » en 2014.

Si vous n’êtes pas au courant ce qui s’est passé je vous invite à lire les quelques articles publiés sur le sujet.
Pour résumé rapidement : en février 2014 a eu lieu la révolution ukrainienne appelée également : révolution de la dignité où une centaine de manifestants ont trouvé la mort suite à des affrontements. Les forces de l’ordre tirent a balles réelles sur les manifestants ainsi que des snipers.  Le président en place,Viktor Ianoukovytch fuit Kiev et est destitué le lendemain.

Une ville marquée par les affrontements

C’est très étrange de se retrouver au milieu de cette ambiance. Au départ de Paris nous ne connaissions pas la situation et on se sent vraiment étrangers dans tous les sens du terme.
La place de l’indépendance porte les stigmates de ce soulèvement avec les photos des gens tués pendant les affrontements. Partout où l’on tourne la tête, nos yeux tombent sur le visage d’une personne qui n’est plus.

Des cortèges se déplacent sur la route fermée le long de l’hôtel Ukraine et parfois on entend le bruit du canon résonner.

Que visiter à Kiev

Les églises orthodoxes sont vraiment à voir. Je n’ai pas eu l’occasion de toutes les visiter ou de rentrer à l’intérieur mais le blog de la souris globetrotteuse traite du sujet mieux que je ne le ferais.

La cathédrale Sainte-Sophie

Un des monuments les plus anciens et connu d’Ukraine, cette cathédrale a été la nécropole des premiers souverains de la Rus’ de Kiev. 

Le monastère Saint-Michel-au-dome-d’or

Pas très loin de la cathédrale Sainte Sophie vous pouvez découvrir un des plus anciens monastères de Kiev.
Il fut détruit dans les années 1930, pendant la période soviétique puis reconstruit dans les années 1990 en style baroque ukrainien.

L’architecture BRUT

Au gré de votre balade vous pourrez rencontrer des bâtiments de l’architecture dite « brutaliste » et le coté anguleux soviétique. Issu du mouvement d’architecture moderne dans les années 1950-1970, elle se caractérise par l’utilisation du béton « brut » et l’absence d’ornement.

Statue de la Mère-Patrie et le musée de la grande guerre patriotique

Cette tour de 62m en acier inoxydable a été réalisé en 1981 pendant l’ère soviétique. Elle se trouve sur le musée de la grande guerre patriotique. Le musée quant à lui est intéressant, malheureusement aucune explication en anglais…

Autour, se trouve le mémorial on peut y découvrir des hauts reliefs de bronze de cinq mètres, cette composition reflète le courage des forces frontalières, le courage de ceux qui sont restés dans le territoire occupé, le dévouement des membres du mouvement de la résistance. Plus haut on découvre la « grande coupe » ou « bol » appelée « Fire of Glory » (d’un diamètre de 16 mètres)

Prendre de la hauteur et voir Kiev d’en haut

Autre lieu à voir à Kiev sur les hauteurs c’est la Laure des Catacombes. Le clocher est accessible à la montée et donne une superbe vue sur la ville.

 

Share.

About Author

Exploratrice et photographe passionnée d’histoire, mon travail s’articule autour de 2 axes : la photographie documentaire et la photographie artistique. Je réalise des reportages sur les souterrains et lieux abandonnés dans un but documentaire et réalise des photos témoignages afin de garder une trace de ce patrimoine oublié. Mes séries de photos artistiques, réalisées dans des lieux abandonnés deviennent le décor de mises en scène où elle exprime son ressenti des lieux, les sublime et les fait renaître le temps d’une image, en mélangeant rêve et réalité afin de s’approprier le lieu.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.