Supprimer les tags ou graffitis sur une photo

3

Quand on fait de la photo de bâtiments à l’abandon (ou pas d’ailleurs), on se retrouve souvent confronté au souci des tags ou graffitis présents sur l’image. Pour ma part, même si parfois ces grafs peuvent être beaux, je n’aime pas les avoir sur mes photos. Dans le travail photographique que j’effectue ils nuisent au message ou l’ambiance que je souhaite faire passer. Mes photos ne sont pas non plus là pour promouvoir un travail artistique (ou non) tierce.
Très souvent, le travail le plus long de retouche sur mes images sera l’annulation des graffitis : je vous explique comment je les supprime.

Visualiser dès la prise de vue la suppression des tags

Sur certains lieux, il faut l’avouer c’est un peu peine perdue de retoucher les tags car il peut y en avoir de trop, ce qui signifie beaucoup de temps de retouche, une altération visible de l’image si on y fait trop de modifications.
Pour retoucher une photo et enlever des éléments il faut de la matière. C’est un exercice que j’effectue au moment de prise de vue : analyser si oui ou non je suis capable de retoucher cette image.

avant et apres tags

Les outils sous Photoshop pour supprimer les tags

outil tampon photoshop Le tampon de duplication : Il prend une partie de l’image, sélectionnée au préalable grâce à la touche « alt » pour l’appliquer à une autre partie de la même image. Une fois votre zone sélectionnée quand vous déplacez le curseur vous voyez la zone que vous avez enregistrée. Très pratique pour positionner au mieux la zone à dupliquer. Il s’utilise un peu comme un pinceau : vous pouvez sélectionner la dureté du contour et la taille de la zone.

tampon-photoshop
Inconvénient : Avec un bord très dur il reste une démarcation, le mieux est de laisser un bord doux, si l’action de duplication est répétée cela entraine un ramollissement de la zone et donc un effet doux pas toujours esthétique !
Il faut également pour que le résultat soit de qualité, ne pas se contenter de dupliquer toujours la même zone, sinon la répétition donnera un aspect inesthétique.
N’hésitez pas à sélectionner souvent une nouvelle zone pour avoir un résultat homogène

outil correcteur localisé photoshop Le correcteur localisé : C’est surement l’outil le plus génial des dernières versions de Photoshop ! En effet il suffit de « peindre » la zone à supprimer et l’image est analysée pour reconstruire les pixels au plus près. Des fois ça marche très bien et fait gagner un temps énorme par rapport à la retouche au tampon de duplication. Le résultat est également plus homogène.

correcteur-localise
Inconvénient : ça ne marche pas à tout les coups et souvent il faut repasser derrière avec le tampon de duplication ! En général je commence ma retouche en testant le résultat avec cet outil, puis j’adapte avec le tampon ensuite.

outil piece photoshop L’outil pièce : Cet outil permet de sélectionner une zone avec un outil de sélection, puis on fait glisser la zone sélectionnée vers la zone qu’on veut masquer. La zone à masquer fusionne avec la zone dupliquée. Très intéressant pour récupérer de la texture quand on a usé voir abusé du tampon duplicateur !
Inconvénient : Il faut que la zone de base soit identique dans la colorimétrie à la zone dupliquée : si vous mettez la zone dupliquée sur un tag la couleur de celui ci restera.

outil-piece

L’option « Remplir » : C’est une option intéressante de Photoshop. Il suffit de sélectionner la partie dont on souhaite modifier le fond. et appuyer sur le touche « supp »si c’est l’image « arrière -plan » que vous souhaitez modifier, ou « maj »et « F5 » si c’est un calque (Sinon menu « Édition » et « Remplir » . La zone sera analysée et modifiée. Cette option marche bien. Parfois il faut retoucher avec le tampon pour finir la retouche.

remplir photoshop

Combiner les différents outils pour un résultat de qualité

La réussite de votre retouche dépendra de votre image de base et de la difficulté de la retouche bien sur, mais aussi de la combinaison de ces 4 outils.
Commencez par l’option de remplissage ou le correcteur localisé pour voir sa réaction. Ajustez ensuite au tampon.
Si le résultat est trop visible ou mou, finissez de parfaire votre image avec le l’outil pièce pour récupérer de la texture.

resultat final corrections tags

 

Share.

About Author

3 commentaires

  1. Je ne connaissais pas l’option « Remplir », alors qu’il m’arrive souvent de tamponner 2-3 bricoles sur une photo… merci pour le partage !!!

  2. Je connaissais mais sans l’avoir utilisé dans ce cas précis 🙂
    une personne me l’a signalé et en effet ça marche très bien

  3. Même si je n’utilise pas Photoshop, les principes restent similaires d’un logiciel à l’autre.

    Pour les problèmes de « matières molles », j’ai déjà utilisé des filtres du genre « ajout de grain » en fonction du type de surface sur laquelle on opère (genre, on utilise remplir sur de la pierre et on rajoute un peu de granularité).

    Le seul inconvénient que je pourrais trouver à des outils comme Photoshop ou Gimp, c’est leur caractère destructif, même si grâce à cela, les possibilités sont presque sans limite (que le temps qu’on y passe).

    On peut aussi noter, pour ceux qui font du noir et blanc, que l’utilisation judicieuse du filtre de couleur peut être presque magique pour atténuer des tags colorés sur des murs neutres.

Leave A Reply