Voici un essai d’éclairage dans une carrière assez haute (donc volume à éclairer important). L’éclairage employé est de type « homemade », électrique et plutôt puissant.


J’ai réalisé une petite vidéo quand j’effectuais l’éclairage pour un autre photographe Frédéric Betsch, dont c’etait le premier essaie photo dans ce genre.

Eclairage underground

Comme l’éclairage est puissant et non centralisé comme pourrait l’être une torche, le mouvement de la lampe est plus lent que lors de l’utilisation d’une simple Maglite ou Fenix.

En tête de page le résultat de Frédéric.

Je noterais que dans cet essai photo, aucune balance des blancs n’a été effectué, la lampe à été conçu de façon a donner une lumière blanche, pour avoir un rendu au plus proche de la couleur de la pierre.
La température de couleur n’est pas une chose aisée quand on réalise ce type d’image : souvent trop jaune, ou au contraire trop bleutée/blanche pour les LED, une balance des blancs est nécessaire pour retrouver les vrais couleurs.

Partager.

Auteur

Exploratrice et photographe passionnée d’histoire, mon travail s’articule autour de 2 axes : la photographie documentaire et la photographie artistique. Je réalise des reportages sur les souterrains et lieux abandonnés dans un but documentaire et réalise des photos témoignages afin de garder une trace de ce patrimoine oublié. Mes séries de photos artistiques, réalisées dans des lieux abandonnés deviennent le décor de mises en scène où elle exprime son ressenti des lieux, les sublime et les fait renaître le temps d’une image, en mélangeant rêve et réalité afin de s’approprier le lieu.

7 commentaires

  1. l’éclairage es bien blanc on dirait, peux tu nous en dire un peu plus ??? et surtout sous quel tension ?

  2. la lampe utilisée est de type LED, je n’ai pas la référence exacte des LED, sinon pour l’énergie, dans le cas de cette lampe c’est des pile lithium, de type CR123 couplées en 4×5 ou 5×5 je ne sais plus. Ca permet de rester dans quelque chose de léger, donc en gros je pense qu’on était sur 12V.
    mais je peux vérifier pour en être sur !

    pour ma part j’ai aussi une lampe handmade, je suis partie sur du 12V.

  3. Je me demande si avec une lampe type projecteur de voiture Halogène 12v / 55w sa serait pas bien ????
    seul et toujours le même problème c’est l’encombrement et poids et aussi le temps d’utilisation !!!

    je vais vais peut être essayer ce type de lampe reste a reflechir pour la batterie !! si quelqu’un as des idées ???

  4. oui ça peut etre bien en effet
    le souci dans ce cas c’est le poids de la batterie utilisé, en gros tu t’en tire pour 2,5 kg

  5. ben deja que je suis charger comme une mule en temps normal . ben la je te raconte pas , mais faut ce qu’il faut …..

  6. oui j’ai ça et franchement j’ai mal au dos à la fin de la journée

  7. Bonjour, je découvre votre travail photographique très intéressant et beau (suite à un article sur Libé Enlarge Your Paris).
    Parmi les sujets photos que je travaille il y a un peu d’urbex et de photo souterraine.
    Je vous invite à découvrir cette dernière ici : http://www.icietailleurs-photographie.com/fr/portfolio-40094-0-60-silhouettes-photographies-en-milieux-souterrains.html
    C’est là le sujet de mon commentaire ; à propos de l’éclairage. Pour cela nous faisons plusieurs photos en déplaçant l’éclairage (flash déclenché manuellement) puis nous fusionnons ensuite les calques.
    Cela donne des résultats intéressants et marche quasiment à chaque fois (présence d’artefacts sur les silhouettes parfois et qui ne sont pas toujours évidents à éliminer).
    Cela a l’avantage de ne pas coûter cher en matériel par rapport à 5-6 flashs qui seraient pilotés par l’appareil photo.
    Encore bravo pour votre travail et bonne continuation.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.