Le Sanatorium de Beelitz-Heilstätten

5

C’est le lieu abandonné le plus grand qu’il m’ait été donné de visiter. En effet ce sanatorium compte une soixantaine de bâtiments, il faut donc plusieurs jours pour en faire le tour ! Visité en 2009 sur 3 jours (en plus de quelques autres lieux), il m’aura donné du fil à retordre pour pouvoir accéder aux plus beaux bâtiments.

Historique d’un sanatorium immense

Construit en 1898 par l’architecte Heino Schmieden, ce complexe hospitalier a été construit pour accueillir les malades atteints de tuberculose. Initialement conçu comme un sanatorium par l’assurance maladie de la corporation des ouvriers de Berlin, il devient, début de la Première Guerre mondiale un hôpital militaire de l’armée impériale allemande. En 1916, Adolf Hitler sera transporté à Beelitz après avoir été blessé à la jambe lors de la bataille de la Somme.

beelitz exterieurs

En 1945 , Beelitz fut occupé par les forces de l’Armée rouge, et il restera un hôpital militaire soviétique jusqu’en 1995.  Après le retrait soviétique, une privatisation fut tentée sans grande réussite. Certaines sections de l’hôpital restèrent en fonctionnement comme le centre de réadaptation neurologique ainsi que le centre de recherche et de soins pour les malades de Parkinson. Le reste du site (chirurgie, psychiatrie) ont été abandonné en 2000.
Depuis 2007, presque tous les bâtiments de l’hôpital sont abandonnés et devant la grandeur du site on a vraiment l’impression de se retrouver une ville fantôme.

On peut encore trouver des papiers ou inscriptions, témoignages de la présence soviétique.

beelitz soviétique

Une exploration particulière

Même si le site a des allures de ville fantôme, seul les bâtiments particulièrement dégradés par le temps (et par les nombreux visiteurs désormais…) en sont témoins. En effet, peu de solitude possible malgré sa grandeur. Beaucoup d’explorateurs, de curieux, de famille viennent s’y promener et le visiter. On a l’impression d’être dans un petit village, les gens se croisent, s’ignorent, voir se toisent. Une impression assez particulière quand on est habitué à rencontrer peu de gens sur les sites qu’on a l’habitude d’explorer.

hopital Beelitz

Il faut prévoir 2 bonnes journées pour explorer le site au vu de sa grandeur.

hopital beelitz

Ce qui m’aura le plus marqué dans l’exploration de cet hôpital se seront les souterrains de l’hôpital ! Qui m’auront finalement plus amusé que le sanatorium lui même. Pas mal de bâtiments sont reliés entre eux, ce qui permet de passer d’un endroit à un autre, ni vu ni connu. En passant par les couloirs souterrains, on entend les gens au dessus. Quelque part je ressens un peu la même impression que dans les galeries techniques proches de la surface à Paris.
Beaucoup n’aiment pas aller dans les souterrains ou les explorer car c’est vraiment ultra glauque, ce que je peux concevoir, mais bon rien de moins glauque quand on est habitué aux catacombes !
Au détour d’un bâtiment, nous tomberons même sur le cadavre d’un chien dans une fosse…

Le gardien du lieu lui ne comprend pas trop d’où on peut sortir ! Il finira par nous le demander et c’est avec un regard amusé qu’il partira sur sa bicyclette, après nous avoir sorti du bâtiment. Bâtiment que nous re-tenteront plus tard avec plus de succès.
Ce réseau de souterrain restera le plus amusant que j’aurais pu voir dans mes explorations.

hopital beelitz

Tournages de clips et de films dans le sanatorium

Il n’y a pas que les explorateurs qui s’intéressent à Beelitz, en effet 2 films Le Pianiste de Roman Polanski et Walkyrie furent en partie réalisés la bas.
Le clip « Mein Herz Brennt » du célèbre groupe Rammstein, est réalisé également à Beelitz et reste la production la plus représentative du lieu :

Beelitz-Heilstätten, l’usine à touristes

Même si le lieu est super, j’ai quand même été déçue, en Allemagne l’exploration urbaine est un « sport » nettement plus répendu et ce sanatorium étant ultra connu on a pu y rencontrer beaucoup de monde ! Explorer pour avoir de la tranquillité ? Passez votre chemin sur ce lieu ! Beaucoup d’allemands (normal) qui ne feront même pas attention à vous… Vous souhaitez prendre en photo la salle d’opération? bah faites la queue… Une vraie usine à touriste en somme !
Le complexe s’étend sur les 2 côtés de la route principal, sur un des côtés de la route il y a même un bar… pour les explorateurs. Les gens qui visitent le site sont diverses et variés, même si la majorité sont des explorateurs venus de toute l’Europe pour visiter ce site emblématique, il y a aussi des familles qui se baladent, des gens présents aussi pour du géo caching.

Beelitz chambre d'hopital

beelitz

beetitz

beelitz

Sources :

Share.

About Author

Exploratrice et photographe passionnée d’histoire, mon travail s’articule autour de 2 axes : la photographie documentaire et la photographie artistique. Je réalise des reportages sur les souterrains et lieux abandonnés dans un but documentaire et réalise des photos témoignages afin de garder une trace de ce patrimoine oublié. Mes séries de photos artistiques, réalisées dans des lieux abandonnés deviennent le décor de mises en scène où elle exprime son ressenti des lieux, les sublime et les fait renaître le temps d’une image, en mélangeant rêve et réalité afin de s’approprier le lieu.

5 commentaires

  1. je ne peux pas dire le contraire ! surtout que j’aime beaucoup cette chanson de Rammstein 😀

  2. Ce que j’ai adoré dans ce sanatorium était les arbres qui poussaient sure la toiture (une grosse claque dans ma gueule) mais par contre j’ai halluciné quand j’ai vue qu’ils feraient payer certaines entrées (oui oui) (comme tu le dis , c’est l’usina a touristes et c’est très dommage !

  3. Je n’ai pas suivi ce qu’il en était là bas depuis un moment mais tu n’es pas la 1ere personne a me dire qu’il y a des visites payantes.
    Quand j’y suis allée, 2 bâtiments pouvaient être loué par des photographes : quand je me suis fait virer la 1ere fois je n’ai pas compris pourquoi… surtout qu’il restait des gens dedans… ceux qui avaient payé surement et comme tout le monde parlait allemand… 😀
    Dans un autre bâtiment nous avons été viré sans ménagement alors que nous n’étions pas au même étage et que nous ne dérangions pas…

  4. J’y suis allé cet hiver, mon frère, vivant a Berlin avait vaguement entendu parlé de ce lieu donc on y est allé un peu comme ça. Il y avait plusieurs gardiens sur les premiers bâtiments et ils vidaient les lieux. On a pu accédé a un des bâtiments du fonds qui n’étais pas encore en chantier (le bâtiment des 3 dernières photos). C’étais magnifique et on a croisé personne. De plus il pleuvait donc cela rendait le lieu encore plus beau! Le seul problème a été d’y accédé: on est d’abord passé par le sous sol et les canalisation mais étant tri déterioré cela était dangereux, on a doc trouvé une porte cassé derrière le batiment. J’ai été très contente de le visité sachant que maintenant ils sont plus accessible car ils sont en travaux. Très belle expérience. 🙂

Leave A Reply