Elles ont fermé et non pas été rouvertes au moment de la Seconde Guerre Mondiale, elles n’ont jamais été finies ou remises en service, ce sont les stations abandonnées sur métro parisien. Voici un dossier sur ces stations mythiques qui nous font rêver.

St Martin

Située en entre Strasbourg – Saint-Denis et République, la station Saint-Martin fut fermée en 1939 au début de la Seconde Guerre Mondiale, elle a servi d’abri de Défense Passive. Ré-ouverte à la Libération puis refermée pour cause de trop grande proximité avec la station Strasbourg – Saint-Denis, elle est désormais utilisée en partie par l’Armée du Salut. Située sur plusieurs niveaux, on peut voir passer les métros de la ligne 8 mais aussi de la ligne 9.

 

Champ de Mars

La station est ouverte en 1913, entre La Motte-Picquet – Grenelle et École militaire sur la ligne 8 du métro. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, un service réduit du métro, n’utilisant que 85 stations est mis en place. La plupart rouvrent dans les années qui suivent, mais quelques-unes, comme Champ de Mars, considérées comme peu fréquentées et non rentable restent fermées.
Trop proche des deux stations qui l’entourent la station Champs de Mars est fermée depuis le .

 

Arsenal

La station Arsenal va vivre la même chose que Champs de Mars, elle fera partie des stations non rouvertes le . Se trouvant sur la ligne 5, elle est ouverte en lors du prolongement de la ligne jusqu’à la station Lancry, renommée en 1946 Jacques Bonsergent.
Depuis la RATP l’utilise pour la formation des agents du département de maintenance des équipements électroniques (département M2E). 

Auteur Karodaxo

 

Porte des Lilas – Cinéma

Fermée en 1971, cette station est louée pour des tournages pour le cinéma, clips ou publicités. On peut citer le « Fabuleux destin d’Amélie Poulain » avec la scène de la station Abbesses qui est en fait tourné à Porte des Lilas, les habitués du métro parisien auront reconnu dans le film que la station de la ligne 12 (anciennement ligne Nord-Sud) ne possède pas le même design que Porte des Lilas.
Plus loin dans le tunnel qui relit à la ligne 3bis, se trouve la station Haxo.
Voici la liste des films tournés dans cette station.

 

Haxo

Cette station n’a jamais été ouverte, elle se situe sur la voie de raccordement entre la ligne 3bis et la 7bis (Porte des Lilas – Place des Fêtes). Le but était d’envoyer les trains de la ligne 3 sur la ligne 7 (il n’y avait pas de ligne bis à l’époque). La CMP (Compagnie du Métropolitain de Paris), ne trouve pas cette solution rentable.
Tunnels et voies sont tout même construits. Une voie unique, relie la Place des Fêtes à la Porte des Lilas et une station est construite : Haxo. Pour la circulation en sens inverse, une deuxième voie est creusée en reliant Porte des Lilas à Pré-Saint-Gervais sans construire de station entre les deux.
Finalement, seul un service de navettes entre les stations des deux lignes sera mis en place. Cette navette n’aura pas de succès auprès des voyageurs. La station Haxo n’a donc jamais accueilli de voyageurs et elle ne possède aucun accès extérieur.

Haxo

 

Gare du Nord USFRT

Avant le prolongement vers le nord-est de la ligne 5, en 1942, l’ancien terminus était la Gare du Nord.
La station ne correspondait plus aux besoins. Deux options sont envisagées : soit la modifier, soit construire une nouvelle station. Finalement, l’option d’une nouvelle station est retenue.
La station non utilisée et les voies voisines deviennent alors un centre de formation à la conduite nommé USFRT (unité spécialisée en formation et réglementation du transport) .
Plusieurs signaux fictifs sont placés le long de la voie, ainsi que de plusieurs panneaux de stations fixés à même le tunnel (République, Gare de l’Est, etc.)

 

Croix Rouge

La station Croix-Rouge fait partie des stations de métro non rouvertes après-guerres. Elle se trouvait sur la ligne 10 du métro et fut le premier terminus de la ligne en 1923.
Les accès en surface ont été détruits. Le plus souvent plongée dans le noir, on ne fait pas toujours attention à cette station quand le train passe entre les stations Sèvres – Babylone et Mabillon.
Elle a de particulier que les quais seront à plusieurs reprises, ré-utilisés à des fins artistiques ou promotionnels. La photo ci-dessous présente une de ces réutilisations, afin de présenter une exposition fin 2007-début 2008 à la BNF. Elle servira également à la promotion du film Prometheus de Ridley Scott.

Auteur BNF/Pascal Lafay

 

La boucle de Villiers

Ancien terminus en boucle de la ligne 3 à Villiers. La boucle deviendra à partir de 1938 un poste de commandement et sera aménagée en abri de défense passive. Des salles en béton armé y sont agencées, un central téléphonique, une chambre de filtrage pour le traitement de l’air en cas d’attaque au gaz.
Les voies d’accès à la boucle sont conservées afin d’y garer deux trains. Des portes de protections au gaz permettant de rendre cette partie du tunnel étanche.
Dans les années 1950 l’abri deviendra un centre de formation le CPTA (Centre de Perfectionnement Technique et Administratif ). L’installation antigaz sera entretenue et fonctionnelle jusqu’au début des années 1970.
La boucle se trouve juste en-dessous du Parc Monceau. Tout proche de la station Villiers actuelle, on peut même voir dans le tunnel le grillage qui ferme les voies vers la boucle.

 

Porte Molitor

Tout comme la station Haxo, Porte Molitor n’aura pas eu la chance de connaitre le passage des voyageurs. Cette station a été construire à la base comme desserte du stade du Parc des Princes les soirs de matchs. Aucun accès ne fut construit et les voies servent au garage des trains.

Auteur- Patch

 

Porte Maillot

La première station Porte Maillot ouvre en lle est composée de deux demi-stations. La demi-station sud était consacrée au départ vers Vincennes et la demi-station nord dédiée au terminus depuis Vincennes.  C’est au moment qu’il est décidé de prolonger le métro jusqu’à Pont de Neuilly, en 1937, que la station est déplacée un peu plus loin. Le terminus en boucle ne peut être modifié et réutilisé car il est à la même profondeur que la ligne de Petite Ceinture. Dans les années 1990, les voies de l’ancien terminus sont transformées en quais de garage. Côté boucle, l’ancien quai nord retrouve parfois du public quand il est reconverti par la RATP en un salon de réception nommé « L’espace Maillot ». Quand le projet d’automatisation de la ligne 1 se met en place, cet espace est transformé, comme le quai sud en nouvel atelier de maintenance pour le nouveau matériel à conduite automatique de la ligne 1.

Auteur Cyril 1983 (Wikipédia)

 

Élysées La Défense

Dans les années 1970, lors de la construction des bâtiments du quartier de la Défense, l’ EPAD (Établissement public pour l’aménagement de la région de la Défense – devenue désormais Paris La Défense) prévoyait déjà le prolongement de la ligne 1 à l’ouest. Un espace dans les fondations du bâtiment Élysée- La Défense qui accueille le centre commercial les 4 temps fut réservé afin d’aménager deux stations :  La Défense – Michelet et Élysées-La Défense.
En 1992, le prolongement de la ligne 1 sera effectif mais avec un autre tracé en passant au-dessus de la Seine et non en dessous comme prévu au départ.
Une possibilité de réutilisation pour le prolongement du RER E était envisagée mais finalement il n’en sera rien.

Partager.

Auteur

Exploratrice et photographe passionnée d’histoire, mon travail s’articule autour de 2 axes : la photographie documentaire et la photographie artistique. Je réalise des reportages sur les souterrains et lieux abandonnés dans un but documentaire et réalise des photos témoignages afin de garder une trace de ce patrimoine oublié. Mes séries de photos artistiques, réalisées dans des lieux abandonnés deviennent le décor de mises en scène où elle exprime son ressenti des lieux, les sublime et les fait renaître le temps d’une image, en mélangeant rêve et réalité afin de s’approprier le lieu.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.