Parfois on fait de drôles de découvertes en carrière. Très souvent les carrières sont utilisées comme champignonnières, on peut retrouver des anciens documents de l’exploitant, des cagettes ou étiquettes. Ici rien de tout cela, son sol est recouvert d’anciennes bobines de cinéma.

Une carrière et des bobines de films

Situé dans une commune dont la principale activité est l’extraction de pierres à bâtir. Que ce soit en souterrain ou en surface, le  bout de carrière en lui-même n’a rien d’exceptionnel, si ce n’est un tunnel plutôt esthétique. En effet il est renforcé à l’aide de moellons en raison d’une route passant au-dessus et les arcs de renfort forment une belle galerie droite avec des arcades. Ce tunnel est jonché d’anciennes bandes de films de cinéma, ce qui est complétement insolite pour un tel lieu.

carriere cinema

Ayant servi de champignonnière et il est resté quelques traces sur le sol de cette activité.
Reliant différents réseaux de carrières, aujourd’hui obstrué
s, il ne reste désormais qu’un espace assez réduit

Pour une raison inconnue, le sol est recouvert de centaines de pellicules de films. En regardant de plus près les bobines au sol, c’est un voyage dans les années 50-60 qui nous attend, avec d’anciennes publicités d’époque.

Publicité Fly-Tox

Fly-Tox est un insecticide puissant (pour ne pas dire néfaste) dont le brevet en France est déposé en 1934.
Sentant mauvais et très toxique c’était visiblement le plus connu des insecticides. La marque cessera son activité en 1960.

Publicité Krema

Krema est une entreprise française de confiserie, créée en 1923 par M. Mollié. D’abord installée en banlieue parisienne, cette société sera plusieurs fois rachetée. Leurs bonbons existent toujours et personnellement, ils ont bercé toute mon enfance avec leurs saveurs fruitées et mon préféré : le batna !

Sources :

Autres articles

Partager.

Auteur

Exploratrice et photographe passionnée d’histoire, mon travail s’articule autour de 2 axes : la photographie documentaire et la photographie artistique. Je réalise des reportages sur les souterrains et lieux abandonnés dans un but documentaire et réalise des photos témoignages afin de garder une trace de ce patrimoine oublié. Mes séries de photos artistiques, réalisées dans des lieux abandonnés deviennent le décor de mises en scène où elle exprime son ressenti des lieux, les sublime et les fait renaître le temps d’une image, en mélangeant rêve et réalité afin de s’approprier le lieu.

Un commentaire

  1. C’est étrange comme endroit pour abandonner des films. Ces films doivent suivre une filière de retraitement des déchets spécifiques. Il est probable que le propriétaire de ces films n’ait pas eu envie (ou les moyens) de financer le retraitement de ces déchets.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.